Du lundi au samedi de 09h à 18h 06 60 23 31 20

Je suis Arnaud Delaunay et je photographie l’amour et la vie.

 

J’ai 30 ans depuis quatorze ans maintenant (!!!), je suis marié et papa de deux petites filles. J’ai grandi entre la Normandie et le Val de Marne. Je suis maintenant installé à Chartres.

Je n’ai jamais rêvé d’être photographe, je voulais être cuisinier.

C’est donc un peu par hasard que je suis arrivé à la photo.  Lors des réunions en famille (vous savez le dimanche après le café !) je remarquais la puissance de l’émotion générée par les souvenirs que ces vieilles images renfermaient.

Ma femme vous dirait que je suis romantique (elle me connait bien !), je préfère dire que j’aime ressentir la passion, la tendresse, l’émotion et la rêverie sentimentale  que l’amour génère (bon ok… Ma femme a raison je suis romantique !).

Je suis persuadé que les photos ont une part importante dans la connexion entre les gens qui s’aiment. C’est pourquoi j’ai choisi de mettre ma sensibilité au service de vos souvenirs.  Que ce soit le temps d’une séance photo ou de votre mariage afin de vous permettre de les transmettre pendant des générations. 

Qui ne rêve pas de montrer à ses futurs petits enfants à quel point mamie était canon à l’époque ???

Aimeriez-vous immortaliser les premiers jours de vie de votre bébé ?

Capturer le regard de votre maman alors que vous apparaissez dans l’église au bras de votre papa ?

 

Si si vous vous retrouvez dans cette description je crois que nous allons bien nous entendre…


Et si je vous en disais un peu plus sur moi ? Je vous sens curieux…


Pourquoi la photo ?

En fait la passion de la photographie est restée longtemps enfouie en moi…

Je me rappelle d’une cousine qui me montrait des diapositives sur lesquelles il y avait à la fois des fleurs, des insectes, des paysages… C’était magnifique et cela me permettait de m’évader… De penser à des choses positives.

Puis j’ai laissé ces souvenirs au fond de moi, pour mieux les ressortir et pour ma plus grande joie.

j’ai commencé la photographie en m’exerçant sur ce qu’il se passait autour de moi. Mes enfants, la rue, des paysages, mes chattes…

Puis je me suis laissé envahir par l’humain, la photographie sociale et le pouvoir ultime des souvenirs que l’on peut laisser au sein d’une famille.

C’est pourquoi j’ai franchi le pas, transmettre la joie et le bonheur par le biais de mes images. Une grosse responsabilité certes mais tellement de bonheur de rencontrer tous ces couples et ces familles qu’il m’est impossible de regretter un seul instant ce choix.

J’aime :

Mes filles et ma femme (ça fait toujours classe !)
Les Beatles
Ecouter des chanteurs et chanteuses morts (si, si !)
Me moquer de Maitre Gims
Mettre du sucre dans mon café
Les baskets Nike
Les Beatles
Le bruit du déclencheur quand je prends une photo
Passer du temps sur mon téléphone
Quand la lumière s’éteint au cinéma et que le film commence par « Il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine… »
Tremper mon doigt dans le Nutella (la base, non ?)
Dire des gros mots
Chanter en yaourt sur des chansons de Chanteurs morts.
Quand les mariés se disent oui à leur mariage.
Les Beatles
Jouer de la basse électrique (sur des chansons de chanteurs… bref, vous avez compris !)
Les séries américaines
Dire à ma femme que je l’aime
Les petits moments où on est bien, sans rien faire (kiffer la life quoi !)
L’émotion que le flou peut apporter dans une photo
J’aime par-dessus tout les premiers albums de Michel Jonasz
Le regard de ma femme (qui dit « mais comment tu te la pètes !) quand je trouve la signification d’un mot anglais avant elle.


J’aime pas :

Faire la queue

La politique

Les mathématiques

La mauvaise foi

Les jeux vidéo

Passer du temps à me sécher après la douche

Aller en boîte de nuit

Quand les gens finissent leurs phrases par « Bah voilà »

Quand les gens commencent leurs « phrases par j’ai envie de dire » (t’as envie de dire un truc, tu le dis et puis c’est tout ! Bah voilà…)

Faire les devoirs de mathématiques avec mes filles (angoisse ultime !)

J’aime pas qu’on me dise « Ah bon ? T’as jamais joué au Monopoly ??? »

Les personnes âgées qui te passent devant avec un petit sourire quand je fais la queue (genre, vous comprenez c’est parce que je suis vieux…)

Les ouvertures faciles qui n’ont de facile que le nom

Les chiens mouillés (d’ailleurs je n’ai plus de chien)

Avoir du mal à trouver une place de parking

Les choux de Bruxelles et le pamplemousse

Qu’on m’appelle par mon nom de famille


« Oublions les turpitudes de la vie le temps d’une séance, d’une journée unique et offrez-vous un moment intemporel fait de joie, d’amour, de rires …

Figer l’instant, révéler l’émotion, montrer le merveilleux.

Vous tout simplement… » 

facilisis commodo at tristique massa id Curabitur elit. Praesent sed